Forum city

Partagez | 
 

 Iago ✜ sur une échelle de 1 à 10, tu vaux au moins 11.

Aller en bas 
AuteurMessage
Administratrice d'enfer
avatar
Messages : 721
Age : 25
Localisation : Pleasure Beach, quelque part entre ton appart et la mer
Passion : la mer, le patinage artistique, le football et l'écriture
MessageSujet: Iago ✜ sur une échelle de 1 à 10, tu vaux au moins 11.   Lun 21 Mai - 18:31

Iago Esteban Angel Jiménez
Verano
Prénom(s) Tu as l’extrême honneur d’avoir pas moins de trois prénoms. Le premier, Iago, étant l’usuel, te vient de l’amour inconditionnel de ta mère pour le Disney Aladdin sorti tout juste un an avant ta naissance et tout particulièrement pour le perroquet du grand méchant de l’histoire. Puis, vient Esteban, simplement le prénom de ton parrain, comme le veut la coutume, quand ce n’est pas celui d’un des grands-pères. Pour finir, tes parents ont choisi Angel, car tu es leur unique enfant, celui de la dernière chance, leur petit miracle. Nom Rien d’original à compter sur ton nom de famille. Tu portes simplement le nom de Jiménez comme ton père, ton grand-père et son père avant ça. Âge Ca y est, tu atteins le quart de siècle, à bientôt vingt-cinq ans, tu vois la trentaine approcher à grand-pas, parfois, ça te fais peur, mais le plus souvent au final, tu t’en fou, tu te dis juste que c’est la vie. Date et lieu de naissance Tu es né non loin de là, à Palma de Majorque, le 21 juillet 1991, cependant tu as grandi dans la maison familiale à Pleasure Beach. Arrivé à Pleasure Beach Depuis toujours en quelque sorte, mais c’est un peu plus compliqué que cela. C’est ici que tu as été élevé, mais tu as dû quitter la ville pendant un moment durant ton adolescence, mais c’est chez toi et tu ne te vois pas vivre ailleurs qu’ici, alors tu y es revenu. État civil Pour ton plus grand malheur, tu es célibataire. Tu ne peux t’afficher en compagnie de qui tu aimerais. Orientation sexuelle Au grand dam de tes parents, toi, ce sont les garçons qui t’attirent, tu es homosexuel, et si toi tu l’assumes, tes parents ne sont absolument pas d’accord avec ça. Métier Tu as la chance de vivre de l’une de tes passions, l’océan. Tu es plongeur professionnel, et tu étudies encore aussi, pour devenir en plus biologiste marin. Les deux n’étant pas incompatible, loin de là, puisque parfois, tu auras besoin de plonger dans les profondeurs pour tes analyses. Passions Toi ce qui t’as fait toujours rêver, c’est le patinage artistique, mais tes parents ont toujours refusé que tu en fasses, trop fille à leur goût. Tu as réussi à les faire craquer pourtant, mais quand ils ont appris pour ta préférence sexuelle, ils t’ont empêché de continuer, pensant que c’était ces sports qui t’ont rendu comme ça. Tu aimes beaucoup le football aussi, tu en pratiquais et en pratique toujours, juste pour le plaisir, ce qui plait bien plus à tes parents. L’écriture également, tu écris énormément, mais personne n’est au courant de cette passion, tu écris beaucoup, mais n’a partagé tes écrits avec personne jusqu’à aujourd’hui. Seuls les forums rpg te permettent d’écrire tout en partageant ce que tu écris et ça te permet aussi de t’évader quand tu en ressens le besoin. Mais ta vraie grande passion, c’est l’océan, la mer, et tout ce qui s’y rapporte. Projet S’il y a encore quelques années tu te rêvé devenir professionnel de patinage, de danse ou même de football, tu sais que vu ton âge, ça n’arrivera plus. Aujourd’hui, bien que tu aimes profondément ton métier, ton plus grand projet, ce serait d’arriver à être publier, ne serait-ce qu’un seul de tes romans. Paradoxal direz-vous, pour quelqu’un qui n’a encore jamais fait lire un de ses écrits à qui que ce soit. .
Quel est ton endroit préféré à Pleasure Beach ? La marina, la plage, enfin plus exactement la mer et son environnement sous-marin. Tu ne te sens vraiment bien que lorsque tu plonges et que tu te trouves sous l’eau en compagnie de ce monde si fascinant. Raconte-nous ton meilleur souvenir ! Sans aucun doute, la toute première fois qu’avec ta classe, vous être venu prendre un cours de plongée. Une initiation pour groupe scolaire, un début de découverte du monde sous-marin. Un coup de foudre, une révélation pour toi. Tu venais de trouver ta voie. Et ta honte suprème ?  Quand tes parents ont découvert que tu es homosexuel. Ils t’ont croisés dans la rue, toi tu ne les avais pas vu. Ils n’ont rien dit, et ont attendu un soir, à la maison, alors que vous aviez des invités, pour t’afficher, t’exposer, t’humilier  et t’annoncer que tu allais partir pour te soigner. Tu n’as pas honte de ce que tu es, mais tu étais encore très jeune, et subir ça devant des amis de la famille, oui, ça t’a mis la honte comme jamais, tu avais l’impression d’être le paria de la soirée. 3 adjectifs pour décrire Pleasure Beach ?  Emerveillement, maison, prison dorée Quel est ton rapport à l'amour ? Compliqué. Tu as aimé, mais aujourd’hui, tu ne crois plus vraiment en l’amour. Puis avec tes parents c’est compliqué, même si tu ne vis plus avec eux, tu as toujours du mal à t’afficher en compagnie d’un homme à cause de leur présence. Tu te contentes donc d’histoire d’un soir, sans attache, bien moins compliqué et tu protèges aussi ainsi ton cœur fragilisé par le seul garçon que tu as vraiment aimé.
Quelques traits de caractères  • Passionné , impulsif, sportif, râleur, organisé, impatient, attentionné, borné, extraverti, grande gueule.


Il était une fois
 Ta venue au monde était loin d’être gagnée d’avance. Tes parents, n’arrivaient pas à concevoir malgré de nombreuses tentatives. Après de longues années sans aucun résultat, ils se sont résolus à tenter la fécondation in vitro. Heureusement pour toi, ils avaient largement les moyens pour cela, ton père étant à la tête d’une société qui tourne plutôt bien. Mais même avec ce moyen, il leur a fallu plusieurs tentatives avant que tu ne viennes enfin au monde. Ce vingt-et-un juillet mille neuf cent quatre-vingt-treize, sans aucun doute le plus beau jour de leur vie.

Toi, petit, tu n’avais absolument pas conscience des sacrifices qu’ils ont fait pour t’avoir. Cependant, tout l’amour qu’il te transmettaient, tu le redistribué à ton tour, sans retenue. C’est grâce à ce trait de caractère que tu as fait LA rencontre de ta vie. Première rentrée scolaire à trois ans, tu l’as tout de suite remarqué, ce petit bouclé qui se tenait à l’écart des autres. Autres qui ont mal agi avec lui, par rapport à ce qu’on vous a dit sur lui. Toi t’as pas tout compris. Comment des gamins de trois ans auraient pu comprendre ?  Toi, tu n’as pas voulu le laisser seul dans son coin. T’as pris sa défense, t’es allé vers lui, parce que c’est ce que tes parents t’ont inculqué. Depuis ce jour, vous êtes devenus inséprables. Zelda, c’est ton meilleur ami, ton âme sœur, celui qui t’inspire au quotidien. Même si à cette époque, tu n’avais absolument pas conscience de ça. Il était juste ce garçon de ton âge, avec qui tu t’entendais à la perfection et que tu n’envisageais pas de ne plus avoir dans ta vie.

Pourtant, c’est arrivé. Votre amitié a rapproché dans un premier temps vos mamans, puis vos pères, qui se sont associés. Jusqu’au jour où une énorme dispute a éclatée entre eux. Le genre de dispute qui rend la réconciliation impossible. Ça t’a totalement dévasté, car suite à cela, Zelda et sa famille ont déménagé très loin, trop loin. Tu ne concevais pas de vivre sans ton meilleur ami près de toi. Tu as eu un temps de déprime, mais heureusement, tu avais le sport et l’écriture dans lesquels te plonger pour t’aider à surmonter cette épreuve qui te semblait insurmontable. C’est aussi après son départ que tu t’es mis à trainer avec les garçons du quartier et pas forcément les plus fréquentables. T’as commencé à avoir des petites copines, pour faire comme les autres, mais elles ne te faisaient aucun effet. Toi, tu ne pensais qu’à Zelda, loin de toi. T’as jamais pu le remplacer. Il n’était plus là, mais il restait ton meilleur ami. Ça t’a pris un peu de temps, jusqu’à ce que tu comprennes que si ça foiré systématiquement avec toutes les filles avec lesquelles t’es sorti, c’est parce que tu étais plus attiré par tes potes que par ses demoiselles. Alors t’a essayé avec un garçon, te confirmant ce que tu avais compris. Tu es gay. De ce moment, tu t’es senti mieux dans ta peau, en paix avec toi-même, bien qu’il y avait toujours ce manque, ce trou béant dans ton cœur laissé par l’absence de ton meilleur ami, à qui tu aurais aimé pouvoir te confier.

Tu t’es mis un peu à tout lâcher, te perdant dans tes excès en tout genre pour oublier. Tes parents ont fini par apprendre que tu séchais l’école, surtout pour fricoter avec des garçons. Ça été le pire moment de ta vie, enfin après le départ de Zelda. Ils ont attendus un soir que vous aviez des invités pour te confondre, te mettre face à tes erreurs et surtout à ton homosexualité. Chose qu’ils ont très mal prise, mais vraiment très mal. Croyant, pratiquant, très conservateur, ils ne pouvaient accepter que leur unique fils soit homosexuel. Alors ils t’ont annoncé comme ça, de but en blanc, devant vos invités, qu’ils t’envoyaient dans un camp spécial, pour te « guérir » et te remettre sur le droit chemin. Ça été un enfer. Ton adolescence est devenue une période dont tu ne préfères pas te rappeler. C’était pire qu’un cauchemar là-bas et un peu avant la fin de la première année, tu as fugué, t’es revenu chez toi. Tes parents étaient furieux, mais tu les as suppliés de ne pas te renvoyer là-bas. Tu leur as promis que cette seule année t’avait suffi, que tu étais guéri, que les garçons ne t’intéresse plus. Evidemment, c’était un mensonge, rien ne saurait te changer, c’est en toi, c’est comme ça, mais tu leur a laissé croire. Tu savais aussi que ça impliquerait quelques sacrifices. Tes parents t’ont supprimé ton inscription à ton club de patinage artistique, pensant que c’était ce sport qui t’avait rendu comme ça, déjà qu’ils ne voulaient pas vraiment que tu en fasses, ça été un bon prétexte. Heureusement ils te laissent le foot -plus viril- et puis tu as toujours l’océan, et l’écriture, mais ça personne ne sait. La seule personne à savoir que tu aimes écrire, c’est Zelda, mais personne n’a jamais rien lu de tes écrits.

Tu t’es alors plongé plus encore dans l’écriture, et dans tes études. Tu as mis toutes les chances de ton côté pour devenir plongeur professionnel et entamer des études pour par la suite être en plus biologiste marin. C’est un univers qui te fascine et te passionne. Comme ça restait tendu à la maison, tu as réussi à négocier avec tes parents pour qu’ils te payent ton propre appartement. Ils l’ont acheté et te l’ont offert pour tes dix-huit ans. Tu leur avais donné toutes les raisons de te faire confiance, du moins qu’ils pensent. En réalité, tu n’as absolument pas arrêté de fréquenter des garçons. Mais tu fais ça de manière discrète et ce nouvel appartement va te faciliter la tâche. En réalité, tu ne t’affiches avec personne, tu ne sors avec personne, tu te contentes de coup d’un soir, sans attache. Et quand tes parents te demandent quand tu comptes leur présenter une demoiselle, tu prétextes préférer te concentrer sur tes études pour le moment, et que lorsque tu auras ton diplôme de biologiste, tu envisageras de te caser. Tu leur dit aussi parfois, que tu veux pas leur présenter chaque filles que tu rencontres, que tu veux être certain déjà que ce soit un minimum sérieux, avant de leur présenter celle que tu considéreras être la bonne personne pour toi. Pour un temps, ça semblait leur suffire comme explication, mais depuis quelques semaines, ils se font de plus en plus insistant. Tu as donc commencé à chercher une alternative pour pouvoir couvrir ton homosexualité et tu l’as trouvé. Une collègue et amie de lycée, dont tu es relativement proche, qui est au courant pour toi, pour tes parents qui ne veulent pas t’accepter tel que tu es. Elle n’a pas réellement remplacé Zelda à la place de meilleur ami, c’est très différent avec elle, mais oui, elle fait office de confidente pour toi. Et elle est prête à jouer ta petite-amie auprès de tes parents, si besoin. Tu ne le leur a encore jamais présenté, tu repousses le moment le plus que tu peux, tant que tu peux. Mais il y a un moment où tu ne pourras plus repousser l’échéance.

Ce qui t’intrigues, c’est qu’ils se montrent particulièrement insistant depuis que Zelda est de retour à Pleasure Beach. Tu ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs. Tu ne l’as pas vraiment remarqué d’ailleurs. Tu as toujours été très proche de Zelda, il est ton meilleur ami, et ces nombreuses années séparés n’ont rien changé à cet état de fait. Tu n’en revenais pas de le voir. Tu l’as reconnu immédiatement, ses yeux, ses fossettes, impossible de ne pas le reconnaitre. Tu lui as sauté dans les bras, et pour peu, t’aurais pu l’embrasser de joie. Tu t’es abstenu, parce que c’est ton meilleur ami, que ce n’est que ton meilleur ami. Au fond de toi, tu sais que déjà avant son départ tu l’envisageais autrement, mais t’étais bien trop jeune pour le comprendre. Tu l’as compris après son départ et aujourd’hui, avec son retour, c’est très compliqué à gérer pour toi. Tes sentiments à son égard te sont revenus en pleine face, mais tu n’as pas le droit de l’aimer, il ne sait même pas que tu es gay, tu ne sais pas comment le lui annoncer et tu ne sais pas non plus ce qu’il pense de l’homosexualité. Et s’il te rejetait ? Ce serait pire que tout. Tu ne peux te résoudre à perdre son amitié, à le perdre lui, encore une fois. T’es perdu, mais tellement heureux à la fois.

Pseudo CeL. Âge 35 ans. Pays France. Découverte du forum Par sa fonda =). Avisj’aime beaucoup, surtout le choix du pays, original. Préférences de rpje m’adapte aux autres tant qu’on me donne de la matière à répondre. Long ou cours peu m’importe, idem pour la personne d’écriture, même si personnellement, j’utilise plutôt la seconde ou la troisième. Petit plus Hakuna Matata.

Code:
<span class="tak">Louis Tomlinson ► Iago Jiménez</span>
crédit by miss horan pour la vie est belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice d'enfer
avatar
Messages : 1073
Age : 25
Localisation : Pleasure Beach
Passion : Le chant et la patisserie
MessageSujet: Re: Iago ✜ sur une échelle de 1 à 10, tu vaux au moins 11.   Lun 21 Mai - 21:08

Bienvenue sur le fow mon petit amour ♥️
Tu sais où me joindre en cas de besoin, n'hésites surtout pas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-vie-est-belle.forumactif.com
Administratrice d'enfer
avatar
Messages : 721
Age : 25
Localisation : Pleasure Beach, quelque part entre ton appart et la mer
Passion : la mer, le patinage artistique, le football et l'écriture
MessageSujet: Re: Iago ✜ sur une échelle de 1 à 10, tu vaux au moins 11.   Lun 21 Mai - 21:11

Merci tout plein mon chéri ♥️
et oui, je sais où te trouver (a)

_________________


we are unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice d'enfer
avatar
Messages : 1073
Age : 25
Localisation : Pleasure Beach
Passion : Le chant et la patisserie
MessageSujet: Re: Iago ✜ sur une échelle de 1 à 10, tu vaux au moins 11.   Lun 21 Mai - 22:53

Iago Jiménez
Tu es validé !

Bienvenue dans cette mystérieuse ville, cher citoyen. Je voulais prendre quelques secondes de votre temps pour vous souhaiter la bienvenue sur Pleasure Beach. Merci d’avoir choisi cette ville pour vous y installez. je vais vous guider lors de vos premiers pas. Avant de t’intégrer complètement avec nous, il faut que tu suives quelques étapes importantes en suivant les liens suivants.

le bottin des avatars.
Se faire des amis
Avoir un toit
Un petit lieu ?
A suivre impérativement

Une fois que tu t’es bien installé auprès de nous dans cette magnifique ville tu peux commencer à faire des Rps avec les autres. Amuse-toi bien parmi nous, mais surtout fais attention aux rencontres que tu peux faire. Et n'hésites pas à aller faire un tour de toutes les sections du forum parce qu'il y a plusieurs trucs qui vont t'intéresser, j'en suis sur.

Encore bienvenue parmi nous ! N'hésite pas à contacter le staff de Pleasure Beach en cas de besoin.
crédit by miss horan pour La vie est belle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-vie-est-belle.forumactif.com
Administratrice d'enfer
avatar
Messages : 721
Age : 25
Localisation : Pleasure Beach, quelque part entre ton appart et la mer
Passion : la mer, le patinage artistique, le football et l'écriture
MessageSujet: Re: Iago ✜ sur une échelle de 1 à 10, tu vaux au moins 11.   Lun 21 Mai - 23:00

Merci pour la validation ♥️

_________________


we are unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Iago ✜ sur une échelle de 1 à 10, tu vaux au moins 11.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Iago ✜ sur une échelle de 1 à 10, tu vaux au moins 11.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» imprimer à l'échelle via BaseCamp
» canton comment bien débuter pour un débutant
» Carte topo préchargée sur 62st
» impression de traces
» (Résolu) : 2ème échange) Nüvi 3597 : Gros problème d'échelle en zoom automatique (vue très large)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La vie est belle :: Gestion :: Nos petits membres :: Bienvenue parmi nous-
Sauter vers: